L’Accueil de Jour

L’unité d’Accueil de Jour

Accompagner quotidiennement un proche atteint d’une maladie neuro-dégénérative peut provoquer, à la longue, sur l’aidant de multiples conséquences :

  • Isolement social
  • Usure morale, stress, angoisses pouvant aller jusqu’à la dépression
  • Dégradation progressive de l’état général de sa santé
  • Laisser-aller dans la gestion des affaires courantes par manque de disponibilité (d’esprit et de temps) suffisante…

Par conséquent, il est incontournable, pour la préservation de la santé morale et physique de l’aidant (conjoint, famille, proches) mais aussi, pour permettre le maintien à domicile de la personne âgée aidée, que l’aidant dispose de moments de répit. Pour ce faire, il existe des relais capables de répondre tant au besoin de prise en charge temporaire de la personne âgée aidée qu’au besoin d’accompagnement et de répit de son aidant.

Tout comme le Pôle d’Activités et de Soins Adaptés (P.A.S.A.), l’unité d’Accueil de Jour, implantée au sein d’un EHPAD, est un lieu de vie de jour destiné aux personnes âgées aidées de 60 ans et plus :

  • Atteintes de la maladie d’Alzheimer ou apparentée présentant des troubles du comportement de légers à modérés 
  • De maladies neuro-dégénératives comme la maladie de Parkinson
  • Mais aussi aux personnes simplement en perte d’autonomie

L’unité d’Accueil de Jour reçoit à la demi-journée ou à la journée, une ou plusieurs fois par semaine, des personnes externes à la résidence vivant quotidiennement à domicile, afin :

  • De conserver le plus longtemps possible leurs capacités intellectuelles et physiques grâce à la pratique d’activités thérapeutiques et sociales dédiées 
  • De pérenniser le maintien à domicile 
  • De lutter contre leur isolement mais aussi contre celui de leur aidant 
  • De soulager et de soutenir les aidants (conjoint, famille, proches) en leur permettant ainsi :
    • De trouver des moments de pause pour souffler, se reposer et éviter l’épuisement psychique et physique 
    • De s’autoriser des instants de liberté pour eux-mêmes et ainsi prendre soin de leur propre santé 
    • De vaquer à des occupations librement choisies afin de se réaliser personnellement, de continuer à exister, d’avoir du lien social 
    • De gérer leurs affaires courantes avec la disponibilité nécessaire 
    • De recevoir des conseils et une aide psychologique s’ils le souhaitent

La place de l’Accueil de Jour dans le dispositif gérontologique environnant :

L’Accueil de Jour n’est pas la réponse unique aux besoins du binôme aidé / aidant, il existe diverses solutions complémentaires en lien avec le soutien à domicile, comme par exemple : les services d’aide et de soins à domicile.
Des réunions de coordination entre les différents acteurs du réseau gérontologique sont organisées afin de faire évoluer le plan d’aide global de la personne âgées aidée et de son aidant en fonction du changement des besoins de chacun.

D’autres partenaires dans la cité permettent ainsi à l’aidant de faire un point sur sa situation et de rechercher les solutions adéquates :

  • La consultation mémoire ou le médecin spécialiste, en fonction de la maladie, vient en appui de l’équipe pluridisciplinaire de l’Accueil de Jour pour l’évaluation des besoins des personnes aidées 
  • Les professionnels sociaux (assistantes sociales, Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC), Maison pour l’Autonomie et l’Intégration des malades Alzheimer (MAIA) 
  • Les associations de familles et d’usagers 
  • Les institutions : Conseil Départemental (CD), Agence Régionale de Santé (ARS)

L’environnement de l’unité d’Accueil de Jour en EHPAD :

Il s’agit d’un lieu de vie indépendant avec sa propre entrée directement accessible de l’extérieur, et néanmoins situé au sein de l’EHPAD.
Sa capacité maximale est de 15 places simultanées afin de pouvoir apporter, à chaque personne accueillie, un encadrement personnalisé adapté à ses besoins et à son rythme de vie. Tout comme l’U.S.A. et le P.A.S.A. ce lieu de vie est spécialement aménagé pour répondre aux besoins d’accompagnement des personnes prises en charge. Agencée, meublée et décorée dans un esprit maison l’unité rappelle le domicile et favorise ainsi le maintien des habitudes de vie de chacun, la socialisation, l’amélioration du bien-être émotionnel et intellectuel des personnes accueillis.

L’Accueil de Jour est composé :

  • D’une pièce de repos
  • D’une cuisine thérapeutique
  • D’un espace repas
  • D’un salon
  • De salles d’animation (par exemple une salle Snoezelen)
  • De salles de douche adaptées (par exemple une balnéothérapie)
  • De W.C. adaptés
  • D’un espace extérieur sécurisé (pour certains avec parcours de marche)

De plus, l’unité dispose d’un véhicule adapté avec chauffeur permettant d’assurer le transport des personnes âgées accueillies à chacune de leur venue, le matin depuis leur domicile jusqu’à l’unité d’Accueil de Jour et le soir pour leur retour à domicile.

La prise en charge dans l’unité d’Accueil de Jour :

Pour qu’une personne puisse bénéficier d’une prise en charge en Accueil de Jour, il faut que sa perte d’autonomie ne lui permette plus de se gérer seule à son domicile ou que ses troubles du comportement soient de légers à modérés, compatibles cependant avec une participation à des activités individuelles ou collectives en atelier, tels que :

  • Perte des repères domestiques, perte de l'initiative, difficultés à s'adapter à de nouvelles situations
  • Apathie, perte de l’appétit
  • Troubles de la mémoire épisodique
  • Troubles du caractère se manifestant par de l’irritabilité, des colères brutales, de l’anxiété, de l’angoisse, des gestes et propos déplacés

Afin de préparer l’admission en unité d’Accueil de jour, il est nécessaire que la personne âgée aidée ait effectué, au préalable :

  • Une consultation médicale chez son médecin traitant habituel qui établira un compte rendu de l’état de santé physique et psychique de son patient et ses préconisations concernant les axes prioritaires de prise en charge en Accueil de Jour 
  • Une consultation mémoire, si possible, afin de préparer un projet de prise en charge au plus près des besoins individuels de la personne accueillie

L’entrée est prononcée par le comité d’admission composé de la direction de l’établissement, du médecin coordinateur et de l’infirmière cadre ou référente de l’établissement après étude du dossier d’admission composé :

  • Du dossier médical de liaison (diagnostic de l’état de santé physique et psychique par le médecin traitant, compte rendu de la consultation mémoire, évaluation du niveau d’autonomie (GIR), antécédents médicaux, traitements médicamenteux, prescriptions de régimes…) 
  • Du dossier administratif (carte de sécurité sociale et de mutuelle, carte d’identité, livret de famille, attestation d’assurance responsabilité civile et dommages accidents, coordonnées du référent familial, liste des personnes à prévenir en cas d’urgence…)

L’unité d’Accueil de Jour a pour but d’aider le binôme que forment l’aidant et l’aidé à maintenir le plus longtemps possible une vie à domicile dans de bonnes conditions pour les deux parties.
Aussi, tout comme au P.A.S.A. et à l’U.S.A., les professionnels intervenant dans l’unité d’Accueil de Jour – infirmière cadre ou référente, infirmière, médecin coordinateur, assistante de soins en gérontologie référente, neuropsychologue, psychologue, ergothérapeute, agents de service hôtelier – tous volontaires, sont qualifiés et régulièrement formés notamment à l’évaluation des comportements, à la communication et à la prise en charge non médicamenteuse. Ils accompagnent individuellement chaque personne âgée aidée et son aidant en fonction de leur projet propre en tenant compte de leurs besoins, mais aussi de leur différence et de leur libre arbitre. L’accent est mis sur le respect de leur dignité physique et morale, de leur souffrance et de leur confort.

En conséquence, lors de l’élaboration du projet de vie, l’équipe pluridisciplinaire proposera, en concertation avec le médecin traitant, l’aidant référent (et/ou la famille) s’il le souhaite, une aide visant :

  • Tout d’abord à faire comprendre à chacun :
    • Qu’est-ce que la maladie et / ou la difficulté d’autonomie rencontrées par l’aidé
    • Comment appréhender les soins et l’aide appropriés
    • Quelle est la meilleure organisation et les comportements les plus adaptés à mettre en place pour faciliter la vie quotidienne de chacun à domicile
  • Mais également à définir un projet individuel axé sur des activités répondant aux besoins de la personne âgée aidée. Ces activités seront choisies en fonction de ses capacités, de son niveau d’autonomie, de ses envies, de son histoire de vie, de sa culture et de ses croyances selon cinq axes :
    • Des activités de stimulation cognitive (atelier mémoire, atelier réminiscence, revue de presse, chant et musicothérapie, zoothérapie, atelier du goût…) 
    • Des activités favorisant le bien-être et l’estime de soi (atelier relaxation et détente, massage des mains, atelier d’esthétique, manucure, moments de convivialité et de partage, discussion…) 
    • Des activités créatives et occupationnelles (travaux manuels, dessin, peinture, sculpture, écriture de chansons, art floral, jeux de sociétés, jardinage…) 
    • Des activités physiques (gym douce, activité motrice et de stimulation de l’équilibre, marche, danse...)
    • Des sorties socialisantes à l’extérieur de l’unité d’Accueil de Jour (cinéma, expositions, marchés…) 

De plus, l’équipe de l’Accueil de Jour s’assure, d’une séance à l’autre, de la continuité de la prise en charge spécifique de chaque personne accueillie. Elle vérifie régulièrement son l’efficacité, et la réadapte en fonction de l’évolution de la personne âgée et de ses nouveaux besoins.

Lorsque les troubles du comportement de la personne accueillie s’aggravent pour devenir importants (déambulation, risque de fugue, agressivité, mise en danger de soi et des autres…) et que le maintien à domicile atteint ses limites, l’Accueil de Jour n’est plus une solution adaptée. Aussi, le médecin coordinateur, en concertation avec l’équipe pluridisciplinaire, le médecin traitant et la famille, proposera dans l’intérêt du couple aidé / aidant, des solutions alternatives en fonction du besoin de la personne aidée telles que le séjour temporaire ou permanent en EHPAD.

Exemple d’une journée en unité d’Accueil de Jour à la Résidence Les Jardins d’Élodie (Le Havre) :

L’unité d’Accueil de Jour est ouverte du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00.
L’accueil se fait à la journée, les personnes aidées peuvent venir de de 1 à 5 jours par semaine. Les familles sont invitées à prévoir, chaque mois, le nombre de journées à réserver pour le mois suivant de façon à ce que des groupes homogènes d’activités soient constitués pour favoriser l’efficacité de la prise en charge de chacun.
L’EHPAD disposant d’un véhicule adapté assure le transport des personnes aidées accueillies, sous réserve du lieu de domicile, le matin entre 8h15 et 9h15 et le soir entre 17h00 et 18h00. Le chauffeur appelle l’accompagnant lorsqu’il est devant le domicile, ce dernier accompagne la personne âgée aidée jusqu’au véhicule et vient le reprendre au véhicule.

La journée débute à 9h00 par un moment de convivialité autour d’un café ou d’un thé.

Puis, à 10h00 commence l’atelier lecture du journal suivi d’une discussion en commun.

Vient ensuite l’organisation de l’instant repas avec des activités, souvent collectives et en rapport avec la maison et la vie quotidienne : épluchage des fruits et légumes, cuisine, mise du couvert, service, débarrassage, vaisselle…

À midi, tout le monde se réunit dans l’espace restaurant de l’unité pour partager le déjeuner.

Après le repas, un temps de détente est organisé dans le salon de repos où certains font une petite sieste dans de confortables fauteuils de repos, et d’autres profitent de cette pause pour participer à un atelier de soins esthétiques (manucure, massage des mains…).

L’après-midi est dédiée aux différents ateliers organisés en fonction des besoins de chacun :

  • Thérapeutiques : cognitifs, temporels, sensoriels, psychomoteurs tels que :
    • Atelier mémoire
    • Atelier Réminiscence
    • Atelier de stimulation et de développement des relations
    • Musicothérapie
    • Activité motrice et de stimulation de l’équilibre, gymnastique douce, marche, danse…
  • Occupationnels : jardinage, couture, chorale, jeux de société, travaux manuels, peinture, dessin, art floral, sorties extérieures…
  • Culturels : cinéma, peinture, expositions…

Le goûter est servi à 16h00. Il est suivi d’activités de loisirs et de détente (jeux de société, jeux de carte, tricot, lecture…).

En fin d’après-midi, à 17h00, les personnes accueillies sont raccompagnées par le chauffeur à leur domicile.